Rejoindre le réseau

Connexion

Mot de passe oublié

Je ne suis
pas inscrit



J’inscris ma structure



Parents 31

Stress et examen : quelques clés pour accompagner vos enfants

La fin de l’année approche, les examens aussi avec leur lot d’angoisses… Voici quelques astuces pour aider vos enfants à vivre sereinement ce passage obligatoire.

Être angoissé au moment des examens est tout à fait naturel. « En période d’examens, il y a comme une alarme qui se déclenche en nous, car lorsque l’on est jugé sur son travail, c’est l’égo qui est menacé » explique Chantal Besner, auteure de L’anxiété et le stress chez les élèves, interrogée dans Vies de famille.

L’important est que vos enfants ne se laissent pas déborder par leurs émotions et de mettre en place des stratégies pour se rassurer, se faire du bien.

 

S’organiser

Une bonne organisation est la première clé pour solliciter la mémoire sur le  long terme : inciter vos enfants à mettre en place un planning de révision, en fonction de ses capacités d’apprentissage et de concentration, afin de répartir au mieux sa charge de travail sur des semaines ou des mois, et ainsi éviter le « bachotage » !

Démystifier l’examen

L’entrainement peut aussi réduire le stress et aide à prendre confiance en soi et à ses capacités ; que ce soit pour un examen oral ou écrit.

Se changer les idées et se détendre

Apprenez à vos enfants qu’il est primordial de prendre du temps pour soi. Après une bonne pause, ils seront plus productifs !
Les périodes d’examens peuvent être longues. C’est la raison pour laquelle il est important que vos enfants sachent écouter leurs envies et poursuivent leurs activités sportives ou de loisirs s’ils en pratiquent.
A noter que le sport sécrète des endorphines agissant directement sur le niveau de stress — une alimentation équilibrée, sans oublier un sommeil réparateur. « Éviter de réviser toute la nuit. La fatigue accumulée sera contre-productive sur la mémoire et la concentration » souligne Chantal Besner. En dormant, notre cerveau consolide ses apprentissages et stocke les informations reçues. « On révise jusqu’à une heure raisonnable et ensuite place à la relaxation. » Et sans lumière bleue de préférence ! « Les écrans sont à proscrire une heure avant le coucher », rappelle la spécialiste.

 


Pour aller plus loin

> Étudiants : comment gérer son stress pendant les examens ?, article du magazine Vies de famille

> Pour les étudiants, il existe des services d’accompagnement lorsqu’ils ne parviennent pas à combattre leur stress : le service santé de l’université, des consultations gratuites avec un(e) psychologue, des services d’écoute… Toutes les infos sur le site www.etudiant.gouv.fr

> Nightline.fr, un soutien psy gratuit pour les étudiants

 

 

Partager Partager sur Facebook Partager sur Twitter Imprimer cette page